Les 4 étapes pour réussir comme technicienne microblading

Publié le : 24/11/2020 09:57:24
Catégories : Technique

Les 4 étapes pour réussir comme technicienne  microblading

Vous venez de terminer votre formation microblading et vous avez hâte de pouvoir offrir à vos clientes les sourcils de leurs rêves. Pourtant, vous savez que c’est une technique de maquillage semi-permanent complexe et strictement encadrée par la loi. On ne vous apprend rien, le microblading demande plus de préparation que l’extension de cils. La to-do list avant de lancer cette prestation peut vous sembler trop floue et peut-être même vous faire peur. Maddy est passé par là à ses débuts. C’est pourquoi nous vous avons préparé un article rassemblant tous les conseils pour devenir une technicienne en microblading aguerrie.

Étape 1 : La formation Hygiène et Salubrité

Bien que la loi concernant le maquillage semi-permanent soit encore imprécise dans certains cas de figure, il existe tout de même un cadre légal à respecter. Le microblading est considéré comme une technique de modification corporelle au même titre que le tatouage ou le piercing.

Comme toute intervention pouvant entraîner des complications médicales, la pratique de la dermographie ne peut se faire sans formation sanitaire. Et oui, les micro-aiguilles de la lame vont faire pénétrer le pigment sur une des couches supérieures de l’épiderme. Sans stérilisation méticuleuse et adéquate, vous pouvez provoquer des infections de la peau.

La formation est donc obligatoire pour devenir technicienne microblading en toute légalité. Elle s’étend sur 3 jours et condense 21 heures de cours au total. Vous pouvez l’effectuer avant ou après votre formation microblading.

C’est l’occasion de voir ou de revoir l’anatomie, les phases du développement microbien, la protection de la technicienne, la stérilisation et la gestion des déchets par exemple.


Étape 2 : Contrat de déchets professionnels

Justement, la gestion des déchets est la seconde étape pour être en conformité avec la loi. Les aiguilles, les gants et les compresses sont en contact direct avec le sang qui peut être porteur de maladies graves. La gestion de vos déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) n’est donc pas à prendre à la légère.

Vos DASRI doivent être séparés des autres déchets et vous êtes dans l’obligation de vous en débarrasser dans un délai précis. Pour en disposer, vous pouvez soit :

– souscrire auprès d’une société de collecte qui viendra récupérer vos déchets à domicile et s’occupera de les éliminer. Cette société a également pour mission de vous fournir la documentation de traçage ;

– souscrire auprès d’un gestionnaire d’installation de regroupement qui précisera toutes les modalités de gestion.


De plus, vous devez être capable de justifier de leur traçage durant 3 ans.


Étape 3 : Le bon matériel pour être la parfaite technicienne microblading

Une fois les obligations légales terminées, il est temps de vous équiper pour réussir ! Le choix de votre matériel est une partie fun de votre métier de technicienne microblading. Vous pouvez tester plusieurs marques et prendre le temps de trouver les instruments qui transformeront votre pratique en art du sourcil parfait.

Une fois de plus, nous vous recommandons de vous tourner vers un fournisseur professionnel spécialisé dans la beauté du regard et la dermopigmentation. Chez Carroussel Beauté, nous avons à cœur de pousser l’innovation dans chacun de nos produits, que ce soit pour l’extension de cils ou le maquillage semi-permanent.

Un rayon entier de notre boutique en ligne est dédié aux pigments et accessoires pour créer des microbladings à couper le souffle dans le respect des normes sanitaires.


Étape 4 : S’entraîner sans relâche

Pour passer maître dans l’art de dessiner le parfait sourcil, il n’y a pas de secrets. L’entraînement régulier est la clé de votre réussite comme technicienne microblading. Avant de proposer officiellement la prestation, prenez le temps nécessaire pour perfectionner la prise en main de la lame et les gestes.

Dans un premier temps, munissez-vous de peaux en latex ou silicone. Elles sont idéales pour trouver votre propre technique d’artiste dermographe. Carroussel Beauté a d’ailleurs créé des peaux artificielles en latex avec des cils déjà prétracés. Ainsi, vous n’avez pas besoin de commander de pigment tout de suite.

Alors Mesdames, prêtes à vous lancer dans la formidable aventure du microblading ? N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour profiter d’offres exclusives sur votre matériel professionnel.



Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered