Le détatouage des sourcils : dire adieu à son maquillage permanent raté

Publié le : 02/11/2022 12:31:56
Catégories : Technique

Le détatouage des sourcils : dire adieu à son maquillage permanent raté

Les techniques de pigmentation des sourcils se sont affinées ces dernières années, avec le lancement de marques de matériel et de pigments à la pointe. La réglementation REACH2022 a également posé le cadre de cette activité en vogue, jusqu’alors au stade expérimental dans plus d’un salon de beauté.

C’est avec l’enthousiasme de retrouver une ligne de sourcil fournie et dense que de nombreuses personnes se sont tournées vers ces prestations dès leur lancement dans l’institut le plus proche. Mais aujourd’hui, qu’en est-il de ces maquillages permanents ?

Si la forme, la couleur, l’épaisseur de votre microblading ne vous conviennent plus, vous n’êtes pas un cas isolé. Des recours s’offrent à vous, nous vous les présentons dans cet article !

Recouvrir un maquillage permanent raté

Votre première option salvatrice consiste à aller chez un professionnel renommé pour faire un diagnostic de votre pigmentation actuelle.

L’expert(e) sera en mesure de vous dire s’il est possible ou non de partir de l’existant pour raviver sa couleur et réajuster les mesures.

Ce recours est possible uniquement si les corrections à apporter sont mineures : par exemple, on peut épaissir légèrement une ligne trop fine, ou repigmenter un maquillage permanent devenu rouge-orangé.

Malheureusement, il sera impossible dans certains cas d’apporter des amélioration si :

- le pigment a viré au gris ou bleuté

- la forme est inappropriée l’épaisseur est trop prononcée

- le(la) technicien(ne) a piqué trop en profondeur.

Mais ne désespérez pas pour autant, de nombreuses avancées ont aussi été faites dans les techniques de détatouage. Bonne nouvelle, non ?

Le détatouage des sourcils comme dernier recours pour retirer sa pigmentation ratée

Le laser : la technologie réservée exclusivement aux médecins

Le laser est la plus connue des solutions pour retirer sa pigmentation ratée car c’est la plus utilisée dans les centres de dermoesthétique médicale et de nombreuses personnalités publiques en font la promotion sur les réseaux sociaux.

De quoi s’agit-il ? C’est une onde lumineuse qui pénètre à travers la peau jusqu’aux pigments afin de les casser en minuscules fragments, qui s'évacuent par la suite. Il faut plusieurs séances pour arriver à enlever toute la couleur.

Attention cependant ! C’est une solution qui fonctionne dans beaucoup de cas mais qui peut aussi avoir des conséquences désastreuses dans d’autres.

En effet, le dioxyde de titane est une teinte blanche contenue dans plus d’un pigment pour maquillage permanent qui supporte mal le laser : le tatouage verdit voire noircit par son action.

Il est donc impératif de s’assurer que les pigments utilisés par votre technicien(ne) n’en contiennent pas. Vous l’aurez compris, s’assurer de la traçabilité est donc primordiale dans ce processus de dépigmentation des sourcils si l’on ne souhaite pas aggraver la situation.

La lumière pulsée 

C'est quoi ? Tout comme le laser, cette technique permet le retrait des pigments du maquillage permanent sans effraction cutanée, à l'aide d'ondes lumineuses cette fois-ci plus faibles. Elle peut donc être pratiquée par des esthéticien(ne)s à condition bien sûr d'être formé(e) par un organisme de formation agréé dans cette technologie et de posséder un certificat Hygiène et Salubrité

Elle répond donc aux mêmes contre-indications à savoir le pigment blanc, au risque de voir la pigmentation se noircir. 

La lumière pulsée offre de jolis résultats relativement rapides.

L’élimination des pigments à l’acide

Qu’est-ce donc ? L’acide lactique est un produit chimique inséré dans l’épiderme, qui va faire remonter à la surface les pigments du maquillage permanent.

Cette technique porte ses fruits mais produit également des effets indésirables comme l’endommagement des poils et de la peau. Il n’est pas rare que le protocole laisse des cicatrices plus ou moins prononcées !

Plusieurs séances sont également à prévoir selon l’intensité du pigment et la profondeur de la pigmentation.

La méthode sans acide : le retrait salin

Aussi appelée l'éclaircissement pigmentaire au sel, cette technique permet d'alléger ou de retirer les pigments indésirables de la peau par le biais de plusieurs séances.

En quoi ça consiste ? Dites adieu à votre microblading trop épais ou votre poudrage disgracieux ! À l’aide de la même machine et des aiguilles pour maquillage permanent, l’expert(e) vient appliquer la solution saline dans l’épiderme où se situent également les pigments.

Suite à ce protocole, une croutelle se forme sur la zone traitée qui va cicatriser et continuer de s’éclaircir au fur et à mesure dans les jours suivants.

Les avantages de cette technique sont nombreux :

- la solution est naturelle

- la technique est moins agressive

- la prestation est plus abordable

- elle convient à tous les types de peau

- elle est compatible avec tous les types de pigments.

Néanmoins, cette technique étant plus douce, elle met plus de temps à offrir le résultat souhaité, il faudra donc s'armer de patience

Carroussel Beauté vous a concocté un tableau récapitulatif des caractéristiques des différentes solutions qui s’offrent à vous pour enfin dire adieu à votre maquillage permanent mal aimé sans pour autant y laisser votre peau !

De la douleur au coût en passant par le nombre de séances à prévoir, vous aurez toutes les informations entre les mains pour faire votre choix éclairé !

Privilégier un professionnel de renom et de confiance

Si les techniques de maquillage permanent nécessitent à l’évidence une formation pour l’hygiène, une formation pour la pratique et du matériel de qualité, il en va forcément de même pour les méthodes d’enlèvement des tatouages.

La prise de renseignement est à prendre très au sérieux dans votre démarche. Prenez le temps d’écumer les réseaux sociaux du professionnel auquel vous vous apprêtez à confier votre maquillage permanent raté.

Vous serez rassuré par une bonne communication et des explications claires et précises. Les avis laissés par ses clients sur sa page Google Mybusiness ou Facebook vous donnent également une bonne indication sur le sérieux et l’efficacité de ses pratiques.

Ongles 2 Fée, le studio beauté clermontois spécialisé dans la dermopigmentation, a choisi la solution saline naturelle LI FT™, une technologie américaine de haut vol créée par une marque pionnière dans le domaine depuis 1991. La formule contient une synergie d’ingrédients naturels hydratants, antioxydants et antibactériens : des extraits d’aloe vera, de calendula et d’agrumes pour une dépigmentation douce et optimale.

Aurélie a également décidé de se former à la technique de retrait des pigments par la lumière pulsée pour pouvoir répondre à une demande plus vaste et retirer des tatouages plus récalcitrants

Pour tout savoir sur la meilleure façon de se lancer en tant que technicien(ne) en maquillage permanent, c’est par ici. Vous aurez également besoin de comprendre la réglementation REACH 2022 sur les pigments.

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered