SOS Stickies : comment les éviter ?

Publié le : 12/01/2022 14:40:03
Catégories : Technique

SOS Stickies : comment les éviter ?

Les stickies en extensions de cils sont le cauchemar de tout technicien en Beauté du Regard. Plus ou moins graves pour le client, ils sont généralement davantage dû à la technique du Ciliste® plutôt qu’à la qualité de la colle à extensions de cils. Dans cet article, Carroussel Beauté vous apprend à éviter les stickies.

Mais c’est quoi un stickie ?

En anglais le verbe « to stick » signifie coller. Les stickies en extensions de cils apparaissent lorsque deux ou plusieurs cils se retrouvent collés ensemble. Cela peut être plusieurs extensions, mais également un cil naturel collé à une extension ou entre deux cils naturels.

On retrouve 3 types de stickies en Beauté du Regard :

  1. Au moment d’isoler un cil, l’écartement de la pince va rassembler les autres cils de la frange. Si le cyanoacrylate de la colle ne s’est pas solidifié, alors vous créez un stickie. Les extensions se touchent et la colle en fait des bouquets disgracieux.
  2. Le second type est dû à une mauvaise isolation du cil naturel. Un cil peut en cacher un autre derrière ou bien en phase anagène. C’est souvent le cas avec des clients aux cils naturellement clairs, car bien distinguer les brins devient difficile.
  3. Enfin, il est aussi possible de coller deux cils naturels entre eux. Cela survient lorsque vous avez retiré une extension et que des traces d’adhésif sont restées.

Quels dégâts causent-ils ?

Si un cil en phase anagène est collé à un autre cil et une extension, sa pousse rapide risque d’arracher l’extension et le cil naturel avec. Cela va causer un « trou » dans la frange de votre client et endommager le follicule du cil de manière permanente.

Lorsque plusieurs cils se retrouvent collés entre eux, la pousse des cils est bloquée à la racine. Les glandes meibomius responsables de la bonne hydratation de l’œil ne peuvent plus fonctionner et votre client peut faire face à un problème d’yeux secs.

Comment éviter les stickies ?

Bien choisir sa colle

Lorsque l’on débute, nous avons tendance à opter pour un adhésif à séchage plus long. Il nous permet de prendre le temps de poser l’extension et de nous corriger en cas d’erreur. Cependant, ce type d’adhésif favorise la création de stickies au moment de l’isolation. Dès que vous maitrisez votre geste, adoptez une colle à séchage rapide afin de travailler plus vite et d’éviter les stickies.

Alterner les yeux

Alterner les yeux va vous permettre à la fois de laisser l’adhésif sécher et de conserver la symétrie. Reproduisez les mêmes gestes d’un œil sur l’autre afin de savoir où vous en êtes de votre pose. Un espace d'environs 10 cils naturels entre chaque extension vous assurera un bon séchage de la colle.

Travailler différentes zones

Toujours dans l’optique de permettre à la colle à extensions de cils de se solidifier, vous pouvez également alterner les zones sur un même œil. Ainsi vous ne pousserez pas une section en train de sécher juste à côté de votre zone de travail. Pour cela, pensez à dessiner votre mapping sur les patchs afin de bien définir chaque zone.

Isoler correctement son cil

L’isolation est primordiale pour faire le moins de stickies possible. Prenez le temps de vérifier qu’aucun bébé cil ou second cil ne se cache derrière votre cil naturel. Munissez-vous aussi de matériel professionnel de précision comme des pinces techniques fines, d’une lampe puissante et pourquoi pas d’une loupe de travail.

Vérifier la pose d’extension de cils

Ce conseil va de soi, mais nous tenions à le rappeler. Vérifiez chaque cil depuis la racine à la pointe à l’aide de votre pince isolation. Prenez toujours quelques minutes pour vérifier votre pose afin d’éliminer les stickies restants. Il vaut mieux espacer ses rendez-vous que d’avoir des clientes mécontentes à cause de poses endommagées.

Séparer les stickies

Pour séparer les stickies, nous vous recommandons d’attendre que votre adhésif soit complètement sec. Une fois de plus, votre fidèle pince isolation sera votre meilleure alliée pour les séparer.

Vous avez désormais clef en main pour comprendre l'origine des stickies et y remédier. À vos pinces chers Cilistes® !

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered