Coment adapter les extensions de cils à l’œil de la cliente

Publié le : 05/11/2019 10:40:53
Catégories : Technique

Coment adapter les extensions de cils à l’œil de la cliente

Il n’existe pas un seul type d’extension de cils qui donne le regard de Kim Kardashian. Aujourd’hui, les techniciennes en extensions de cils ont à leur disposition une multitude de modèles de cils synthétiques. Vous pouvez sélectionner la matière, le diamètre, la courbe et la longueur de l’extension. Ces différentes options vont vous permettre d’adapter votre pose à la morphologie de l’œil de la cliente. En jouant avec les longueurs et les courbes, vous pourrez vous rapprocher de l'effet souhaité par votre cliente. Cet article est le guide complet dont vous avez toujours rêvé pour savoir comment adapter les extensions de cils selon le profil de votre cliente.




Facteurs à prendre en compte


Le souhait de la cliente



Afin de choisir les bonnes extensions de cils, vous devrez prendre en compte plusieurs facteurs pour satisfaire au mieux votre clientèle. Le tout premier est le souhait de la cliente. Prenez le temps de bien comprendre l’effet désiré par la cliente avant chaque première pose. A-t-elle envie d'un effet intense, d'un regard allongé ou  gagner en volume ?

Expliquez aussi à votre cliente que chaque personne possède sa propre morphologie d’œil et implantation de cil naturel. Ce qu’elle voit sur les photos Instagram ne sera pas forcément le résultat qu’elle aura.

Mettez-la en confiance en lui précisant que vous faites du sur-mesure et que vous êtes capable de lui embellir le regard en choisissant les extensions adaptées à son cas.


Ses cils naturels



Ensuite, observez la façon dont les cils naturels de votre cliente sont implantés. En plus de la morphologie de l’œil, chaque personne possède une frange de cils unique. Votre cliente a-t-elle beaucoup de cils ou peu ? Sont-ils plutôt fins ou épais ? Courts ou longs ? Les cils sont-ils répartis de manière uniforme ou faut-il combler quelques trous ?

Connaître la nature des cils naturels de votre cliente vous aidera à choisir la bonne longueur et le diamètre adapté. Des cils courts et fins supporteront moins des extensions longues et épaisses, car cela fera trop de poids. À l’inverse, si votre cliente a des cils fournis, épais et longs, vous pouvez opter pour des extensions plus longues et plus épaisses.




Les différentes morphologies


Une fois que vous aurez les informations citées précédemment, vous pourrez adapter votre pose cil à cil à l’œil de votre cliente. La morphologie de l’œil vous indique la courbe à choisir.

Pour les femmes qui ont des cils tombants et des yeux à la Droopy, vous devrez privilégier les brins les plus courbés. Choisissez du L, D ou CC.

Dans le cas de cils droits, les courbes L, D et CC sont aussi à adopter car ils agrandiront le regard.

Pour les clientes aux cils légèrement courbés, vous pouvez choisir n’importe quelle courbe d’extension de cils.

Enfin, privilégiez le B et C pour les femmes avec les cils à la courbe extrême ou crépus.

La forme de l’œil détermine aussi la pose. Par exemple, pour un œil en amande oubliez la pose « œil de biche » qui va encore plus étirer le regard. Cette pose est à choisir plutôt pour les yeux ronds. Pour les yeux en amande, vous pourrez agrandir le regard en plaçant les extensions les plus longues au centre de la frange de cils.




Comprendre le mapping


Le mapping est le fait de tracer des sections sur votre patch et de définir une longueur par portion.
Il existe une infinité de schémas de mapping à adapter selon le désir de la cliente et son type d’œil. Vous retrouverez de nombreux exemples sur notre compte Pinterest.

Voici les étapes du mapping de base :

  • Appliquez correctement votre patch sur les cils du bas de votre cliente.

  • Tracez deux lignes allant des coins intérieur et extérieur de l’œil. Faites correspondre ces lignes aux angles des cils de la cliente. La longueur des lignes n’a pas d’importance, tant qu’elles sont plus longues que les cils de la cliente. Ces deux axes vont encadrer votre pose. Vous allez créer votre mapping dans cet espace.

  • Tracez ensuite une ligne droite au milieu jusqu’au bord du patch. Trouvez le centre de la ligne des cils du client. Un côté de la ligne sera appelé « œil intérieur », et l’autre côté sera « l’œil extérieur ».

  • Divisez encore votre schéma en segments plus petits. Prévoyez 3 portions vers l’intérieur de l’œil et 4 segments vers l’extérieur. Ces lignes doivent correspondre à l’angle naturel des cils du client.

    Le segment le plus large au milieu.
    Les segments les plus étroits dans la région externe des yeux.
    Gardez les sections moyennes dans la zone interne de l’œil.
  • Sur chaque segment, notez le numéro correspondant aux millimètres choisis pour l’extension. Commencez par le coin intérieur et terminez par l’extérieur. Faites coïncider les premiers et derniers segments aux cils naturels de la personne, puis augmentez progressivement d'un millimètre jusqu’à atteindre la section du centre. Diminuez de nouveau une fois la section du centre passée.
    Par exemple : 8, 9, 10, 11, 11, 10 et 9.



Au début de votre pratique de ciliste, vous pouvez dessiner votre mapping en fonction de l’implantation naturelle des cils. Ainsi vous ne dénaturerez pas le regard de votre cliente, vous le soulignerez en intensifiant ses cils naturels.



Le conseil de Maddy    

  • Utilisez des petites longueurs dans les coins intérieur et extérieur même si la cliente a de longs cils, plus vous posez de longueurs différents, plus beaux seront vos dégradés.
  • Utilisez un stylo rouge pour votre mapping afin que les traits ne se confondent pas avec la couleur des cils.

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered