Les bons gestes pour éviter l’allergie aux extensions de cils

Publié le : 19/06/2020 11:53:52
Catégories : Technique

Les bons gestes pour éviter l’allergie aux extensions de cils

L’allergie aux extensions de cils est une réaction d’intolérance à la colle. Elle est assez rare et se déclenche généralement chez des personnes déjà sensibles. Lorsque la technicienne prend les précautions nécessaires, la réaction allergique peut donc être évitée dans la majorité des cas. Dans cet article, nous reprenons toutes les étapes importantes pour éviter l’allergie à l’extension de cils.

Comprendre l’allergie aux extensions de cils



Il est important de noter que l’allergie aux extensions de cils diffère des sensibilités courantes comme les yeux rougis ou les larmes. Les réactions allergiques surviennent majoritairement dans les deux jours suivants la pose. Elles se manifestent par des gonflements ou une conjonctivite.

Si le travail de ciliste® est correctement effectué, le risque épidermique à la formule est limité, car la colle ne touche pas la paupière. Le point d’adhésif est déposé à quelques millimètres sur le cil naturel. Malheureusement, l’allergie ne peut être totalement évitée. C’est en réalité les vapeurs du cyanoacrylate contenu dans la colle qui provoque la réaction allergique. C’est pourquoi, elle sera inévitable chez certaines clientes même lorsque votre travail est très bien réalisé.

Indispensable, le cyanoacrylate se solidifie au contact de l’air et fixe fermement l’extension sur le cil naturel. Il est présent dans toutes les formules de colle, même celles estampillées « anti-allergique » ou « sensitive ».


Surveiller sa colle à extensions de cils


La colle au cyanoacrylate à beau être très efficace, elle est aussi capricieuse. Une technicienne professionnelle doit surveiller quotidiennement l’état de son pot de colle pour garantir la qualité de la pose et limiter les allergies.

Afin d’éviter toute réaction allergique, veillez à remplacer votre colle dès qu’elle devient trop liquide ou qu’elle présente des taches noires. Jetez-la également si elle commence à faire des fils.

Enfin, secouez toujours votre colle avant usage et respectez la date de péremption indiquée par le fabricant.

Pratiquer les bons gestes pour éviter l’allergie aux extensions de cils


La plupart des réactions allergiques se déclenchent à cause d’un manque de précision de la ciliste®. Il arrive effectivement que l’extension soit posée trop près de la paupière et entre en contact avec la peau.

Si votre geste n’est pas encore trop assuré, prenez le temps de le perfectionner en pratiquant sur une tête d’entraînement. Vous pouvez aussi opter pour une colle à prise plus lente pour avoir le temps de placer correctement votre extension sur le cil naturel.

De plus, nettoyez et désinfectez toujours votre matériel entre les poses. C’est la règle d’or pour ne pas transmettre de bactéries ni de germes d’une cliente à une autre. De nombreuses pathologies sont évitées grâce à ces gestes simples.

Parfois une cliente régulière déclenche une allergie du jour au lendemain. Ce cas est plutôt courant dans le domaine de l’extension de cils. En effet, comme toute autre allergie, le corps humain doit être en contact une ou plusieurs fois avec la substance allergène avant de la rejeter. C’est la raison pour laquelle une cliente qui a bien accepté les extensions peut brusquement y être allergique. Inutile alors de remettre en question la qualité de votre travail, c’est simplement l’œuvre du corps humain.

Que faire si une cliente est allergique ?



Avant toute pose, vous devez poser quelques questions à votre cliente afin de connaître son état de santé. Si elle vous indique avoir déjà fait une réaction allergique auparavant ou présenter des problèmes de peau, nous vous déconseillons de la prendre en rendez-vous.

Dans le cas d’une allergie à l’extension de cils, il est primordial de rassurer votre cliente. Les symptômes de l’allergie disparaissent dans les 48 heures, car toutes les vapeurs de la colle seront évaporées. Suggérez-lui de brumiser de l’eau pour disperser les vapeurs et accélérer la solidification de l’adhésif. Les gouttelettes doivent être assez fines pour ne pas endommager la tenue de la pose d’extensions de cils.

Enfin, si les symptômes sont difficiles à supporter, recommandez-lui de réaliser une dépose. Qu’elle se rende ensuite chez son médecin ou pharmacien afin d’obtenir des antihistaminiques et une pommade apaisante pour la paupière. Les gonflements et rougeurs vont disparaître rapidement, ce sont les sensations d’irritation et de paupière sensible qui peuvent perdurer.

Afin d’adopter la bonne technique et d’être certaine d’éviter l’allergie aux extensions de cils, Carroussel Beauté propose des formations complètes. Que vous soyez débutantes ou que vous souhaitiez vous perfectionner dans le volume russe, notre équipe d’experts vous transmet son savoir-faire d’exception dans la confiance et la bonne humeur. Suivez-nous sur les réseaux pour connaître les prochaines dates de formation en extension de cils.

    Le conseil de Maddy

  • Si votre cliente a fait une allergie à la colle à extension de cils, ne retentez jamais la pose d’extension de cils. Elle sera toujours sujette à ces réactions allergiques.
  • Proposez à votre cliente de réaliser un rehaussement de cils à la place des extensions. Patientez 4 à 6 semaines avant de prendrez rendez-vous, le temps que son œil redevienne sain.

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered