Les étapes pour devenir technicienne en extension de cils

Publié le : 14/04/2019 17:52:39
Catégories : Technique

Les étapes pour devenir technicienne en extension de cils

Les étapes pour devenir technicienne en extension de cils

Vous êtes une esthéticienne et souhaitez proposer un service haut de gamme ? Vous êtes en reconversion professionnelle et la beauté du regard vous attire ? Il est temps de devenir technicienne en extension de cils !

Le domaine de l’extension de cil est en pleine expansion depuis quelques années. De plus en plus de femmes sont séduites à l’idée d’avoir de beaux cils et de ne plus avoir à se maquiller. C’est tout naturellement que de nombreuses personnes se tournent vers une formation extension de cils.

Pourtant, le métier de technicienne requiert un éventail de qualités particulières ainsi qu’une formation solide.

Avant de rentrer dans les détails, laissez-nous vous parler du métier en lui-même.


Comprendre le métier de styliste en extension de cils

Offrir un service d’extension de cils, c’est être experte dans la mise en valeur du regard. Les extensions de cils (à ne pas confondre avec faux cils !) sont des brins de cils synthétiques collés aux cils naturels de façon semi-permanente.

Il existe deux techniques : la pose cil à cil et le volume russe. Le cil à cil est l’application d’un seul brin de cil. Le volume russe sublime le regard à l’aide de bouquets à plusieurs brins.

Les clientes sont fidélisées par le biais de remplissages toutes les 3 à 4 semaines. Le remplissage consiste à remplacer les extensions tombées naturellement avec les cils. Il permet de replacer des extensions sur les cils qui ont poussé et de maintenir un résultat sophistiqué.

Une professionnelle peut aussi bien pratiquer en institut d’esthétique généralisé qu’ouvrir son propre salon spécialisé. C’est ce qu’a fait Maddy, la fondatrice de Carroussel Beauté. Offrir ce service est un atout incomparable. Cela démontre votre modernité en matière de nouvelles esthétiques. Votre image de marque n’en sera que boostée !


Avoir les qualités requises pour être technicienne en extension de cils

Maintenant que vous savez réellement en quoi consiste le métier de styliste de cils, il est temps de se poser les bonnes questions.

Ai-je les qualités requises pour devenir technicienne en extension de cils ?
Quelles sont les compétences clés à développer pour exercer ce métier ?

une sensibilité esthétique

Une pose d’extension de cils a pour but de mettre en valeur le regard de la cliente. Il faut donc créer une harmonie avec la physionomie de son œil et de son visage. Votre passion et votre sens du détail vous aideront à développer l’œil affuté d’un artisan du regard.



de la minutie

Être méticuleuse ne veut pas dire être perfectionniste. La minutie est la qualité qui fera la différence entre une bonne et une mauvaise technicienne. Pour se démarquer, il faut savoir
se concentrer sur les détails et être rigoureuse dans toutes les étapes de la pose.


un sens de l’écoute

Les métiers de l’esthétique sont des professions de contact et de relationnel. Les techniciennes en extension de cils savent recevoir leurs clientes, les mettre en confiance et être attentives à leurs besoins.


une capacité de concentration

La pose cil à cil demande la maitrise de gestes précis et délicats. La fondatrice de Carroussel Beauté, compare l’exercice à une méditation. Vous serez tellement concentrée sur votre travail qu’il vous arrivera de ressortir de la séance aussi détendue que votre cliente !



de la détermination


Pour devenir technicien en extension de cils, il faut être passionnée et déterminée à réussir. C’est un métier épanouissant qui demande de l’engagement sur le long terme.


Vous sentez que vous avez l’étoffe d’une technicienne de talent ? Il est temps de trouver la formation idéale !

Trouver une formation extension de cils adaptée

La pose d’extensions de cils est une technique qui ne s’improvise pas et qui demande de suivre une formation riche autant en théorie qu’en pratique. La théorie offre un panorama complet sur le choix de l’extension selon le naturel de la cliente, le matériel nécessaire, la pose en elle-même et la réduction des risques.

La partie pratique, qui fait le plus peur aux élèves, consiste à se lancer. Dans un premier temps sur une tête d’entrainement, puis sur modèle physique. Il est important que votre formatrice vous accompagne à chaque étape de la pose. Vous pourrez ainsi repartir de la formation en toute confiance.

Comme tout secteur en vogue, les formations certifiantes fleurissent partout en France et leur niveau de qualité peut grandement varier. Voici quelques conseils de Carroussel Beauté pour trouver LA formation qui vous convient.

Ne vous cantonnez pas uniquement à votre ville si les formations des instituts ne vous correspondent pas, donnez-vous les moyens de réussir et étendez votre périmètre de recherche.

Le prix n’est pas toujours un indicateur de qualité, prenez le temps de lire le contenu de la formation et d’évaluer le rapport qualité-prix.

Recherchez en profondeur les avis, ne croyez pas seulement ce qui est affiché sur le site internet. Jouez au détective et regardez où en sont les élèves des formations précédentes aujourd’hui.

Vérifiez si c’est une formation individuelle ou en groupe. Si c’est en groupe, n’hésitez pas à demander le nombre maximum d’élèves possible. Un petit groupe d’élèves peut être le bon compromis pour votre porte-monnaie.

Enfin, allez voir l’histoire de l’entreprise et ses valeurs. Il en faut pour tous les goûts et une formation extension de cils renommée ne correspondra peut-être pas à l’image professionnelle que vous souhaitez donner à votre activité.


Le plus important est de prendre le temps pour dénicher la formation qui vous convient et de ne pas précipiter votre choix. Le parcours de technicienne demande rigueur et travail, il est donc primordial de partir sur des bases solides.


Nous espérons que ces 3 étapes pour devenir technicienne en extension de cils, n’hésitez pas à nous parler de votre expérience en commentaire !